JPEG - 56.5 ko
Papier marouflé sur toile, pigments et fibres. 65 x 90 cm.

J’ai découvert que tout est signe. Tout devient symbole dès lors que l’on y prête attention. L’Homme lui-même est un signe. Homme, griffe à cinq segments surmonté d’un point, et pour le symboliser l’emprunte d’une main ou quelques traits de craie. J’ai ainsi compris que le signe renvoie à une autre réalité que lui-même, celle du concept qu’il représente ; et lorsque avec le temps il s’ancre dans la mémoire collective il devient un symbole.

JPEG - 66.4 ko
Papier marouflé sur toile, pigments et fibres. 110 x 180 cm.

Pour l’expo « Carré de Signes » j’ai voulu mettre en avant quelques signes-symboles qui sont là, sous-jacents depuis quelques années dans mon travail. J’ai voulu leur rendre « hommage », me les « approprier » un instant, puisque mon travail de créateur me permet des les approcher et d’en apercevoir parfois les sens et la portée. J’essaie de mettre en avant cette symbiose, cette synergie. Je leur juxtapose l’humain qui les habite et qu’ils habitent.

JPEG - 78 ko
Papier marouflé sur toile, pigments et fibres. Triptique 3 x 65 x 80 cm.

Il peut synthétiser nos croyances, permettre de se rallier, de reconnaître - se reconnaître, communiquer. Tout cela participe à la définition de l’oeuvre d’art. Code Graphique inhérent à nous-même ; parfois universel, tel le cercle ou autre. Le signe concentre nos cultures et influe sur nos vies. Savoir les voir et les utiliser apporte nul doute une force extra-ordinaire. Les rituels, qu’ils soient animistes, alchimiques, ou simplement sociaux, en sont à mes yeux la preuve éclatante.

Ce sont là quelques propositions, les champ des métaphores possibles est à peine effleuré.